• Accueil
  • > Recherche : image coeur blog

Résultats de la recherche pour ' image coeur blog '

Nouvelle catégorie

Section musique !! Pour y mettre mes coups de coeur emoticone

Nouvelle catégorie dans L'actu du blog

Kiné/réflexions …

Massages et ostéopathie pour ce soir. Lumbago et début de torticolis. Mal à 3 ou 4 points sur la colonne vertébrale de bas en haut.  C’est c’qui s’appelle « en avoir plein le dos ». Alors il tente de me soulager. « Vous êtes souvent assise apparemment. » Il m’a dit que pour bien faire, il me faudrait la ceinture abdominale parce que j’ai mal à la cambrure, un peu trop cambrée d’ailleurs, mais ça je le savais déjà. Il va me remettre l’os un peu moins courbé, le tout dernier qui arrive dans le postérieur.

Vous connaissez l’expression « prendre sur soi ». Voilà pourquoi j’ai mal. Il y a 3 ans, je ne savais pas le faire, j’étais capable de dire « merde » à un employeur. Aujourd’hui je me mord la langue. « Il faut apprendre à laisser couler » qu’il m’a dit. Je tente d’appliquer cette expression depuis noel. Mais quand quelque chose vous énerve, quand quelqu’un vous le met bien profond, comment voulez-vous « laisser pisser » ?

Je ne voulais pas prendre de résolutions, mais j’en suis obligée. Alors voici la liste :

  • ne plus s’énerver, rester zen à toute épreuve (car c’est mon dos qui est en jeu),
  • arrêter de culpabiliser, de s’en faire pour rien (vraiment pour rien surtout quand le tel sonne 2 fois dans une même journée)
  • balayer un certain sentiment trop lourd à porter ou devrais-je dire à subir.
  • être moins gentille (ca, c’est déjà fait !)

J’ai pensé une seconde à écrire à quelqu’un cette aprem pour lui vider mon sac que je traine depuis trop longtemps. Mais je n’en connais pas les conséquences. « Cela servirait-il à quelque chose ? » me diras-tu. Je me fiche que ça apporte quelque chose à l’histoire ou à lui-même. J’aurais vidé mon sac. Mais il n’est pas le seul à qui j’en veux pour cette même raison en réfléchissant bien. A lui aussi, le  physicien, je pourrais lui écrire. Mais la solution la plus simple serait de me détacher de cette emprise qu’est la rancoeur. En pardonnant en moi-même … dur dur … En me disant qu’ils sont ++ que des moins que rien ? Et comment on fait ?! Comment t’as fait ? Et toi, pourquoi tu t’en ai toujours fait pour rien ? Si tu savais, peut-être que ça pourrait m’aider ??

Si j’arrive, et j’finirai bien par y arriver, à faire tout ça, alors pour de bon, pour toujours je dirais adieu à mes angoisses et mes maux de dos.

Kiné/réflexions ... dans Et à part ça ?

J’avance, j’avance Sourire

Vivement …

  • demain, 2 semaines sans lui parler j’ai un coeur à vider
  • « le monde ne s’est pas fait en un jour » Oui, je sais mais y a des fois où …
  • « Aller passe, le temps c’est sur, si rien ne dure, il reste pourtant les souvenirs » Yves Jamait
  • Bon asser ! Papier ! Stylo ! Si ca parrait pas sur la toile ca sera plus sur ton coeur !!

… … …

Nan … ça sort pas emoticone

Cher Père Noël,

Pour cette fin d’année, et pour l’année à venir, je te demande pour une fois quelque chose de spécial : je veux, j’exige parce que je le mérite amplement et ça ne se discute pas, de l’amour avec un grand A. SON amour ! Je te demande, avec toute la volonté possible et inimaginable, de faire que ca marche ! Parce que … hein !! Je veux quelque chose de simple, régulier et intense dans le bon sens du terme.

Et pleins de bonnes choses, de la joie tout plein ! Bon tu connais tes destinataires par coeur, alors t’es gentil, cette année tu exauces mon voeux le plus cher.

Sinon l’année prochaine, je te tord le cou, je t’arrache les yeux et je te zigouille ! Compris ?!

Par avance merci bicoup. Emy qui t’adore. emoticone

Cap ou pas cap ?

En cette soirée bourgeoise qui s’est déroulée chez une amie, on a joué au jeu « cap ou pas cap ».

Voici le défis sur lequel je suis tombée : « passe ton portable à ton voisin de droite pour qu’il envoie un sms à qui il veux ». Mon voisin de droite étant Austin, j’ai accepté le défis sans hésiter. Le destinataire est mon frere de coeur …

Quand j’ai lu le message envoyé, j’ai bien rigolé :

 

 

 

 

 

 

 

p1010818.jpg

La réaction de mon frerro a été quasi immediate. Il m’a appellée en me disant : « J’crois que tu t’es gourée de destinataire ! » et moi, morte de rire, j’lui répond que non et il ajoute : « Ok j’ai compris c’est un défi ! » ;)

 

Le langage des Andalouses …

ou celui de l’éventail … A la soirée de soutien des Argonautes hier, dans la salle, il y faisait tellement chaud que Jean-Pierre nous a distribué des éventails. C’est comme ça que j’ai pu discuter avec une femme qui connait deux ou trois significations concernant la façon de tenir son éventail face à un homme :

« Tout comme les mouches.
l’usage de l’éventail devient un véritable langage de société.
Ainsi, cette codification compliquée
facilitera ou freinera
les ardeurs de ces messieurs de la Cour.
L’art de s’en servir a permis d’exprimer les états d’âme,
du badinage aux déclarations d’amour
dans un langage qui lui est propre. »

(Source : le langage des mouches)

 

eventaildame.jpg

 

Elle m’a conseillé de chercher sur le net, chose que j’ai promis. Voici c’que j’ai trouvé :

 

Ouvrir complètement l’éventail : j’y songe

Poser sa main sur son coeur tout en tenant son éventail ouvert devant ses yeux je t’aime

Indiquer le sol près de soi avec son éventail : approche-toi de moi

Poser l’extrémité de l’éventail sur sa bouche : attention, on nous écoute 

Serrer des deux mains l’éventail ouvert contre sa poitrine, en levant doucement les yeux : je te demande humblement pardon

Effleurer sans cesse sa bouche de son éventail fermé : puis-je te parler en tête à tête ?

Ouvrir complètement son éventail et l’agiter en direction de son interlocuteur : je souhaiterais être toujours avec toi

Regarder son éventail fermé : je pense tout le temps à toi

 

Il y en a encore plein sur ce site (source) :  le langage de l’éventail

eventail.gif

Alors les filles … A vos éventails ! emoticone

 

 

« Et maintenant ? »

« Que vais-je faire, de tout ce temps ? »

Au début on y trouve du plaisir, une chose par-ci, par-là et quand on a tout fini c’qu’on avait à faire, on fait quoi ?

Pas l’envie, j’me fout le coup de pied au cul, je fais les choses à contre coeur et elles m’envahissent la tête et le corps mes angoisses. Alors je laisse tomber, je laisse passer le temps … Et maintenant on fait quoi ?

Comme une battante j’ai pas voulu la laisser gagner, j’ai voulu rester et j’en paie le prix. J’ai appelé les boites d’intérim, pas le courage d’aller plus loin … et maintenant, on fait quoi ?

chomagedesjeunes1.jpeg

Bonne St Valentin

On peut voir cette fête sous plusieurs angles. Si je la regarde comme pour les amoureux, alors pardonnez-moi, mais cette année, cette fête me donne la gerbe  smaladevert.gif

Mais la St Valentin est avant tout un message d’amour, alors j’en profite, pour tous celles et ceux qui m’aiment, me soutiennent, pour tous celles et ceux qui postent sur mon blog, j’vous kiffe emoticone

Bonne St Valentin à tous et à toutes coeur36.gif

Le Slam, késako ?

emoticone : « T’as fait quoi ce week end ? »

emoticone : « J’étais à une soirée slam !! »

emoticone : « C’est quoi ça ?? » emoticone

Parce qu’on me pose souvent la question, parce que Tendresse se demande aussi ce que c’est (Merci Tendresse, tu m’as donné l’envie d’en faire un article), alors voilà mes recherches :

  • C’est quoi ?

Ce sont des textes récités par leurs auteurs à capella, dans des bars, des cafés-théatre, des écoles. On appelle ça des « scènes ouvertes » parce que chacun peux venir réciter son texte. Quand sur une affiche on lit « Scène fermée » alors on sait qu’on viendra pour applaudir et non pour être applaudi.

Pour mieux vous éclairez, voici une citation de Grand Corps Malade : «le slam, contrairement à ce que vous, les médias, répétez inlassablement, ce n’est pas une prestation particulière d’artiste, ce n’est pas le disque de Grand Corps Malade, le slam, c’est une foule de petits lieux, où vivent des scènes ouvertes où toutes et tous viennent diffuser leurs poèmes a capella…»

  • D’où ca vient ? 

Ca vient d’Amérique, et apporté en France, on appelle ça « Poésie de rue », car c’est un art pratiqué en plein air.

  • Quel est le principe ?

Venir tester les réaction du public sur scène pour ses propres textes, voilà le but de ces scènes slam. Elles sont ouvertes à TOUS. Le Slam est basé sur quelques règles :

•la liberté du sujet,
•l’interdiction d’utiliser un support musical, des accessoires et des déguisements
•un temps de parole de trois  minutes maximum
•être auteur du texte déclamé
•un vers dit, un verre offert

  • Le slam, ça permet d’aborder quels thèmes ?

La plus part du temps, c’est un message de tolèrence et de paix. Certaines choses souvent ne seraient pas dites dans une conversation. Alors on délie les langues par le slam : on sollicite le public pour leur ouvrir les yeux sur la pauvreté, les coups de gueule passent aussi très bien par le Slam, la tolérance est abordée en parlant de racisme et de discrimination, ou encore de délinquance, mais on sait aussi vous faire envie, rougir de plaisir ou tordre de rire par des thèmes comme l’amour, les petits bonheur de la vie, notre propre vécu … On aborde pas mal de chose, d’ailleurs, le titre de mon blog (« De tout et de rien ») parle de lui-même.

  • Slamer, ok … mais pourquoi ?

C’est une aventure, avant tout une passion ! C’est l’art et la manière d’aligner les mots, de faire sonner ensemble toutes les consonnes pour faire des effets sonores ! C’est une adrénaline dont on devient accro, qui vous prend du moment qu’on vous appelle sur scène jusqu’aux applaudissements.
Dans un de ces textes Grand Corps Malade l’explique très bien : « Mais laisse-moi mon stylo, y a pas moyen que j’m'arrête, j’ai une envie d’écrire comme t’as une envie d’cigarette, et pour m’enlever c’désir, je te demanderai de repasser car tant que j’pourrai écrire, j’continuerai d’penser. »

Slamer c’est constater sur le vif la réaction du public, les émotions qu’on peut vous procurer, c’est obtenir une reconnaissance de ses talents pour ses textes par les applaudissements et les gens qui viennent nous voir ensuite ; le slam c’est des rencontres avec des fans, avec des slameurs débutants qui aimeraient bien mais qui n’osent pas, avec d’autres plus confirmés qui vous donne des conseils, avec des musiciens qui vous proposent leurs services de bon coeur. Le slam, c’est comme de la séduction.

  • Vous n’avez pas encore compris le concept ?

Une seule solution : aller à une soirée slam ! Vous pourrez sentir l’ambiance chaleureuse qui règne, gouter à cette passion qui nous dévore. Et même si vous avez saisi le truc, déplacez-vous, vous serez pas déçu emoticone

 

slam.jpg

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Source : http://www.maisondelafrancite.be/publications/francite/55/francite55.pdf

PS @ Tendresse : Si toi aussi tu fais des recherches et que tu as envie de completer mon article, tu es la bienvenue par chez moi, tu as ce qu’il faut pour le faire. Je te demanderai juste d’écrire d’une autre couleur que le noir ^^

Miss 2010

Pour ma soeur de coeur, elle a mal commencé ! Remarque, elle est Mlle LAGAFFE !! (emoticone Gwenn)

Pour moi, c’est bonheur ! emoticone Cupidon a frappé de nouveau à ma porte, quand j’ai vu qui se cachait derrière son arc, j’ai ouvert grand ma porte ! Au boulot, ambiance détendue, et même si ça n’était pas le cas, ça le serait quand même ! Mon blog explose de commentaires depuis peu, MERCIII emoticone

Enfin, un article pour dire que Bonheur est mon mot d’ordre ! Ce matin encore, j’apprends que mon cher et tendre ne viendra pas à cause de la neige, mais je suis interrompue dans mes occupations quelques heures plus tard : DING DONG ! Une belle surprise, j’vous garantie, mon sourire dépassait mes oreilles, et comme un soleil qui m’innonde, mon coeur est empli de joie !

J’vous souhaite vraiment la même chose !

bisous à tout le monde

_________________________________________________________________________________________
PS : vous allez recevoir un mail (expediteur : millouchka), pour vos réactions à celui-ci, postez les ici ! Merciiii

 

12

MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life