• Accueil
  • > Recherche : bon courage travail

Résultats de la recherche pour ' bon courage travail '

- Malin plaisir -

Harcellement moral
Quand ca te tombe dessus, pour le prouver t’as quedal
Que les collègues
Qui entre elles se délèguent
La lourde tâche de te soutenir,
De pointer du doigt et tout haut dire
Qu’au quotidien elles en sont témoins.
Faut pas leur en vouloir
De nous laisser choire,
Meme si quelque part on se sent trahie.
Moi à leur place j’aurais eu peur aussi,
D’avoir des représailles,
De perdre mon travail.

Parce que c’est qu’elle est connait bien ses employées,
Elle sait sur quelle faille appuyer,
A force du temps,
A force des ans.
Elle y prend un malin plaisir à rabaisser le plus faible, qui manque de confiance et de répartie.
C’est comme, voyez-vous … du profit.
L’autre tremblant de peur aux heures de présences du chat,
Dansant quand il n’est pas là.
Elle l’aura de suite remarqué
Qu’en face d’elle se trouve le dominé.
Ca la valorise de toujours te bondir dessus
Apres avoir patiement attendu
Le moment d’une possible erreur.
Elle a, à force, cultivé en moi une certaine rancœur.  

Se redresser,
Se rebeller
Et lui répondre m’a coûté tout mon courage,
Toute ma force et ma rage.
Ca lui a fait drôle
Le jour où j’ai voulu inverser les rôles !
Mais ne croyez pas que j’en suis sortie indemne,
Même si aujourd’hui je la ramène,
Mes blessures en sont profondes et invisibles.
Se croyant invincible,
Elle recommencera
Pendant que moi j’essai de passer outre ça
Face à une personne de caractère et à la hiérarchie.
Faut pas croire mais j’en chie
A prendre sur moi et surmonter ma toute petite voix.
Et si après une journée
A avoir essayé
Je n’suis toujours pas endormie
A une heure tardive de la nuit,
Que j’ai les yeux ouverts grand comme ceux d’une chouette,
C’est bien à cause d’une femme qui a joué avec moi comme avec une marionnette.

- Malin plaisir - dans slam 267315_10150262052899869_793799868_7211679_5293128_n

Presque, j’y suis presque !

Bonsoir tout le monde !

Josy et Mel, j’vais répondre à vos commentaires dans cet article emoticone D’abord, merci à tous et toutes pour vos encouragements et vos quelques féliciations.

Je pars pour 6 mois Mel emoticone Il me reste quelques bricoles à régler en France comme suspendre le forfait téléphone de façon à pouvoir le garder pendant mon absence et le remettre en service à mon retour, faire débloquer le téléphone portable pour pouvoir l’utiliser là-bas et pouvoir acheter des cartes pré-payées sur place (ce qui m’évite de résilier mon actuel abonnement et de prendre un forfait à l’international), tel à EDF pour suspendre peut-être même cloturer le contrat, prévenir les assedics pour transférer mon dossier là-bas. Et mardi aprèm, je passe mon test d’anglais au gretta. Je saurai alors si ma formation se fait en novembre ou en février. (Si c’est en février et que le diplôme qu’on obtient n’est pas reconnu là-bas, moi j’attends pas février pour partir !!)

Mon CV en anglais est fait, il reste plus qu’à le vérifier, et écrire la lettre de motivation en anglais, choses qui seront faites d’ici lundi. Après avec l’asso, on va commencer à chercher activement du boulot : envoyer des mails, téléphoner. Partir pour bosser que 6 mois ne devrait pas poser de problème. Reste à savoir à partir de quand la famille est dispo. Selon l’asso, la famille est dispo à partir du moment où l’annonce est publiée.

Pour le moment, ne sachant pas si j’vais avoir un boulot avant de partir, on opte pour 2 possibilités. Soit :

  • j’ai un travail en tant que fille au-paire, donc je serai nourrie, logée, blanchie, avec un peu d’argent de poche, et je m’occuperai des enfants (ouaii des mioches !! looool) et dans ce cas là, je déclare aux assedics que je bosse pour 6 mois. Par conséquent, mes assedics seront suspendues pour 6 mois, ce qui veux dire que quand je reviendrai j’aurai environ encore un an pour trouver du boulot. Ca serait cool car c’est tout bénef !!
  • je n’ai pas de travail et avant de partir je réserve une auberge de jeunesse. Une fois là-bas, je me donnerai entre 2 et 3 semaines pour trouver un boulot. Si je trouve, je reste 6 mois. Si je ne trouve rien, j’aurais essayé et je reviens en France.

Voilà voilà, ça se paufine  !! emoticone emoticone

Quelqu’un de bien

*J’entends souvent cette expression de la bouche de mes amis en parlant de moi (« Normal« , pensez-vous, ce sont mes amis. Mais rien ne les oblige à le dire). Bien que je n’en doutais pas, je me suis sentie valorisée. Et puis un jour, cette expression a été sous entendue par mes collègues et mon patron, voire même dite ouvertement pour ce que je suis et mon travail. Alors forcément, c’est motivant pour finir la période d’essai et décrocher le pompon.

« Quelqu’un de bien » … pfff ! Ca me fait marrer moi ! Comment pouvez-vous sous-entendre ces mots et me dire dans les jours qui suivent que je n’ai pas le poste ?? Ni moi, ni mon travail sont remis en cause, c’est juste « évolution de poste vers la compta, mais vous n’avez pas le profil. » Alors, expliquez-moi monsieur, sauf votre respect, où est le problème ? Il y a deux mois, l’immobilier pour moi c’était de l’inconnu et regardez-moi bien aujourd’hui, vous le dites vous-même, j’ai évolué, j’ai appris pas mal de choses. Et de la compta, j’en ai fait, c’est comme le vélo !!

Poursuivre la lecture ‘Quelqu’un de bien’


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life