Archives pour la catégorie Mon projet : partir

Grandir …

Dans l’article « Coupée du monde », je parle d’un écrit que j’ai scanné, le voici. Cliquez sur les pages pour mieux lire emoticonenumriser0001.jpg

numriser0002.jpgnumriser0003.jpg

Presque, j’y suis presque !

Bonsoir tout le monde !

Josy et Mel, j’vais répondre à vos commentaires dans cet article emoticone D’abord, merci à tous et toutes pour vos encouragements et vos quelques féliciations.

Je pars pour 6 mois Mel emoticone Il me reste quelques bricoles à régler en France comme suspendre le forfait téléphone de façon à pouvoir le garder pendant mon absence et le remettre en service à mon retour, faire débloquer le téléphone portable pour pouvoir l’utiliser là-bas et pouvoir acheter des cartes pré-payées sur place (ce qui m’évite de résilier mon actuel abonnement et de prendre un forfait à l’international), tel à EDF pour suspendre peut-être même cloturer le contrat, prévenir les assedics pour transférer mon dossier là-bas. Et mardi aprèm, je passe mon test d’anglais au gretta. Je saurai alors si ma formation se fait en novembre ou en février. (Si c’est en février et que le diplôme qu’on obtient n’est pas reconnu là-bas, moi j’attends pas février pour partir !!)

Mon CV en anglais est fait, il reste plus qu’à le vérifier, et écrire la lettre de motivation en anglais, choses qui seront faites d’ici lundi. Après avec l’asso, on va commencer à chercher activement du boulot : envoyer des mails, téléphoner. Partir pour bosser que 6 mois ne devrait pas poser de problème. Reste à savoir à partir de quand la famille est dispo. Selon l’asso, la famille est dispo à partir du moment où l’annonce est publiée.

Pour le moment, ne sachant pas si j’vais avoir un boulot avant de partir, on opte pour 2 possibilités. Soit :

  • j’ai un travail en tant que fille au-paire, donc je serai nourrie, logée, blanchie, avec un peu d’argent de poche, et je m’occuperai des enfants (ouaii des mioches !! looool) et dans ce cas là, je déclare aux assedics que je bosse pour 6 mois. Par conséquent, mes assedics seront suspendues pour 6 mois, ce qui veux dire que quand je reviendrai j’aurai environ encore un an pour trouver du boulot. Ca serait cool car c’est tout bénef !!
  • je n’ai pas de travail et avant de partir je réserve une auberge de jeunesse. Une fois là-bas, je me donnerai entre 2 et 3 semaines pour trouver un boulot. Si je trouve, je reste 6 mois. Si je ne trouve rien, j’aurais essayé et je reviens en France.

Voilà voilà, ça se paufine  !! emoticone emoticone

Et un de plus ! UN !

Aller ! Ca, c’est fait !

J’ai reçu ma carte européenne de sécurité sociale ce matin !!

smile.jpg

et bientôt … !! emoticone

0712071451408.jpg

Ca se dessine !

En septembre dernier, j’avais juste un rêve : partir au Royaume-Uni. Début octobre, j’m'en approchais.

Il y avait 2 grands chapitres si je peux dire ainsi : 1) trouver une asso, trouver une formation d’anglais, s’occuper de tout ce qui est en France (trouver une solution pour le courrier, le chat, l’appart), se renseigner pour rester sécurisée (sécu, mutuelle, banque) … pfiouuu ! ^^. 2) trouver un boulot de fille aupair là-bas, donc aussi le logement qui va avec, l’asso de fille aupair. Bref, je plannifie, j’organise, non non je ne pars pas à l’arrache ! (Y a du changement dans l’air … emoticone)

Aujourd’hui, ca se paufine ! Il me reste en France à me renseigner sur un forfait téléphonique pour l’étranger, voir si je peux suspendre l’electricité (faut juste couper le compteur non ?) bref avertir EDF, peut-être aussi négocier pour suspendre mes factures d’internet et télé (?? qui ne tente rien n’a rien hein ?!), voir avec l’asso et les assedics pour les garder et/ou transferer mon dossier au Royaume-Uni. Et euh, avertir la CAF ? Là, j’ai un doute … J’vais demander à l’asso ! Ca parait beaucoup encore, mais ce sont les dernières tâches !

avion4.jpg

J’ai fait pas mal déjà en un mois de temps ! (Merci Nadia de me l’avoir dit, m’en était pas rendue compte !) Et justement après cette réflexion de Nadia (ex-employeur) j’me suis dit qu’il faudrait que je commence à chercher un boulot en tant que fille aupair. En rentrant chez moi, j’ouvre ma boite mail et là ! emoticone Un mail de l’asso qui m’annonce qu’on cherche un boulot au Royaume-Uni en tant que fille aupair pour moi !! YOUHOUUUUUUU !! Merci merci merci !!!! emoticone Mais j’vais chercher aussi !

Et quand je regarde dans le rétroviseur, j’suis fière de moi pour m’être démerdée seule sans demander de l’aide à mon entourage pour mes recherches, pour (par conséquent) avoir grandi, mûri et mené à bien et jusqu’au bout mes projets (bah vi le 2eme étant mon concert). Et quand certains de ces faits là sortent de la bouche de mon père, j’en suis doublement fière ! Quand sans le vouloir je le met sur le cul, c’est comme si j’avais gagné au loto, décroché le gros lot (la lune ?! ^^). « Et moi ? » Oui, mais toi je le sais et puis tu me le dis !

Moi j’dis : bravo Emy, et merci mon entourage pour votre soutien et le fait que vous m’avez cru et que vous me croyez capable ! Meuh nan j’ai pas douté de mes capacités … juste parfois de l’utilité de mon voyage (même si au fond je savais pourquoi j’voulais partir) ! C’est que ca fait zizir de s’en apercevoir !

Bon, bah j’vous tien au courant pour la suite !

Emy, ravie !

Ca avance !

Alors, vous m’avez demandé de vous tenir informé de la suite pour la mise en place de mon projet et j’ai du nouveau !

Tout d’abord, il y a trois façons de partir :

  1. Je pars à l’arrache : valise en main, auberge réservée depuis la France, association sur place qui aide à trouver du boulot, je pars quand je veux, pour le nombre de mois que je veux, et va pour l’aventure où je devrais me débrouiller pour trouver un boulot. Panique panique … mais c’est une solution très libre, dans le sens où si je ne m’y plait pas ou si j’ai des difficultés je peux revenir quand je veux.
  2. Je peux partir travailler là-bas grâce à des bourses (bourses Léonardo). Problème : c’est sur candidature et il y peu de chance que je puisse être sélectionnée. Les critères ? Avoir le moins de diplôme !! Mais bon, rien n’est désespéré, j’ai un bac et la sélection va jusque bac +2.
  3. Partir en SVE : Service de Volontariat Européen. Ne confondez pas avec bénévolat, la différence entre les deux est que le volontariat est un engagement signé où l’on travaille entre 30 et 35h/sem alors que le bénévolat on y va quand on veux. Tout est prit en charge, on vit en collocation et on est rémunéré pour avoir de quoi manger.

Ensuite :

J’ai eu deux propositions pour partir : l’Italie en Sicile, et en Grèce. Le 1er est un départ avant noel, l’autre en janvier. Pour le moment, je suis obligée de refuser, la date de commencement de ma formation n’étant pas fixée. Et puis, en Italie, on parlerait anglais avec les voyageurs comme moi, mais Italien sur place (vouiiiii je sais). Moi ce que je préfère c’est parler anglais totalement.

carteduvoyagecopie.jpg

BON A SAVOIR :

Si la sécurité sociale de France vous couvre si vous êtes malade alors que vous êtes à l’étranger, votre mutuelle vous couvre aussi.

Et donc ?

A la base, j’voulais partir avec le SVE en Angleterre. Mais seulement 1% des étrangers sont acceptés en Angleterre car tout le monde veux y aller. Et dans les 6 mois à venir selon l’asso, il n’y aura pas de SVE dans les pays anglophone. Alors, alors ? Bah, reste la soluce de partir à l’arrache … M’enchante po looool. Mais bon, don’t panique, on tate le terrain pour le moment.

La suite ?

Alors, jeudi qui vient, rendez-vous avec l’asso pour voir mon niveau d’anglais afin d’intégrer les ateliers d’anglais, parler de comment partir et tout et tout.

Mardi, rendez-vous avec la banque … bah vi :)

Dans la semaine, aller à la sécurité sociale pour avoir la carte d’assurance maladie européenne.

Voilà, la suite au prochain épisode  emoticone

Recherche d’assos

A la cité des métiers, j’ai eu quelques doc’s, des pistes sur des assos qui aident à partir à l’étranger …

 

Certaines assos aident uniquement au logement, d’autres fournissent des missions d’un ou deux mois, voir un semestre, le tout rémunéré. Plus d’infos bientôt emoticone

coolglobe2.png

 

Et si …

Et si je mettais mes peurs et mes « Oui mais … » de coté ? Et si j’allais vivre en Angleterre ?? emoticone

Une idée née il y a longtemps dans ma tite tête, un possible projet toujours remis à plus tard par peur, par ignorance des moyens pour le réaliser …

J’en parle ici parce que par écrit, j’y vois plus clair, la feuille de papier ne risque pas de s’égarer lool et aussi, pour vous faire partager.

Partir pour revenir ? J’en sais rien ! J’y réfléchi, peut-être que oui, peut-être que non. Mais, mais … Minute papillon ! Avant tout, voilà quelques petits projets pour parvenir au grand projet :

  • faire la formation de langues (perfectionnement d’anglais, apprentissage de l’italien)
  • pourquoi pas faire un voyage en Ecosse avec ma chérie qui a de la famille là-bas ?
  • et pour confirmer ou infirmer, partir 2 ou 3 mois (voire plus ?) travailler via une association qui permet d’être rémunérée et logée.

Et si ça confirme ? C’est très simple ! Doucement, mais surement, je plaque TOUT et je-me-casse !

telephoneangleterre291x300.jpg

« Mais elle nous fait quoi Emy là ???? »  emoticone

Emy simplement a la chance et la joie d’avoir LE moment de sa vie pour y réfléchir, et des raisons bien fondées ! Voyons voir :

  • j’ai le chômage pendant plus d’un an, qui sera prolongé à force de bosser ici et là (donc le temps d’y penser, de mettre en place le projet, d’essayer de voir si oui ou non je fais le grand saut)
  • la distance avec ma famille existe déjà, 800 km ou un peu plus, où est la différence ? Moi je la vois : en prenant l’avion le voyage sera plus rapide ^^ looool
  • justement en parlant de distance : j’ai su faire 800 km, j’ai su me démerder (presque) seule dans une ville inconnue, j’ai tout construit seule (boulot, réseau amical, appart …) alors si j’ai été capable de tout ça, je suis et serai capable de tout recommencer pour voir en plus grand ! emoticone
  • pour ne pas avoir de regrets : j’ai pas envie d’arriver à un âge où l’on ne peut plus arquer et raconter à mes enfants que « si j’avais su j’aurais pu, j’aurais dut » ou que « j’avais un rêve » et que « j’aurais bien aimé … »
  • et pour que, (un peu d’égoïsme non de dieu !) dans le grand espoir que mon ex tombe sur mon blog, histoire de lui dire encore une fois que je vaux bien plus que lui et que je n’ai pas eu besoin de son soutien (hahaha !), lui montrer (même si j’ai rien à lui prouver) qu’on peut être docteur en physique et ultra incivilisé, mais aussi être secrétaire et méga ultra débrouillarde et sociable ! (Si tu viens à lire mon article, cher toulousain, mets toi un doigt dans l’oeil et l’autre ailleurs bien profond !)

En bref, là-bas, avec un boulot d’une assoss comme baby-sitter et un toit au-dessus de ma tête, je combine tout ce que j’aime : parler anglais, cotoyer des momes et voyager. Moi je dis yabon !! emoticone

Partir oui mais quand ? D’ici un à 4 ans ! Avant mes 30 ballais quoi looool ! emoticone


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life