Détresse

Toute ma vie j’ai crié à l’injustice ! Qu’ai-je fais pour que Dieu m’inflige un tel supplice ? Regardez-la ! Elle vit scotchée à moi ! Comment a-t-elle pu naître de mes entrailles ? Mais où est la faille ? Comme le décalage horaire de Mexico à Tokyo, elle devrait être au collège alors qu’elle sait à peine lire et écrire ! Je l’aime, comme la prunelle de mes yeux, comme les étoiles et les cieux, comme le soleil et à la lune, l’encre et la plume … Ca me hante.

Toute ma vie j’ai crié à l’injustice ! Qu’ai-je fais à Dieu pour qu’il m’inflige un tel supplice ? Quand elle est née, oh beau bébé ! J’ai tout de suite pensé qu’elle était une merveille ! Je veillais sur elle pendant son sommeil, et encore aujourd’hui j’ai de la peine quand j’entends sa sœur, à respirer qui peine ! Ca me hante !

Une mère ne doit pas être pour ses enfants un supplice. Envers la mienne je crie à l’injustice !! Comment, as-tu pu m’élever sans aucun sentiment ?? Avec toi riment incompréhension, disputes et de ta part aucune compassion ! Comme le décalage kilométrique entre Tokyo et Mexico je suis aussi loin de toi que je suis proche de papa ! Même avec toute ma volonté je ne pourrai jamais réaliser mon souhait ! Et ça aussi ça me hante !!

Ils me crient tous à l’injustice, me demandent tous pourquoi ainsi est leur supplice, et moi par politesse, je les écoute me parler de leur faiblesses. Mais qui … qui se soucie de moi ? Qui marche à coté de moi ? Foutez-moi la paix ! Si vous saviez … c’que ça me hante !!!

Et toi, spectatrice de ma dépendance, tu m’as vu dans ma souffrance autant désemparée que pleine de volonté ! A ta place, aurais-je tenu bon la barre ? Tu aurais pu me mettre au placard, m’envoyer valser et me laisser couler. Mon amie ma complice, à travers toi j’ai compris quel était ton supplice. Même à coté de la plaque, à coups de discussions tu m’as foutue des claques ! Fidèle à notre amitié, pour m’aider tu t’es bougée. Telles tes nièces, mes filles tu les aimes et j’ai pas su te rendre la monnaie de ta pièce … Et ça me hante !

Après avoir crié à l’injustice, imploré Dieu d’alléger mes supplices, je suis désormais résignée à te faire honneur et non horreur même si je sais que ça ne sera pas tous les jours rose barbie, je m’accroche à la vie et ça … héhé ça me chante !

Guitare : moi-même. Merci Kamel pour ton coup de pouce emoticone

5 commentaires à “Détresse”


  1. 0 miss du 54 19 juil 2010 à 19:22

    quelle perspicacité.. tu as su trouver les mots justes, un texte très fort ou ressort vraiment tout l’amour d’une mère pour son enfant, sa prunelle. quelle générosité aussi de ta part de l’avoir écrit. la musique très bonne également. bref c’est troublant de sincérité. t’es la meilleure.bibi
    ***************************
    merci beaucoup. La personne concernée par ce texte m’a dit : « Du haut de tes 26 ans tu as su m’aider, tenir bon … bravo ! Et un grand, grand MERCI ! » J’ai été très touchée par ces paroles.
    Et par les tiennes aussi.
    Gros bisous

  2. 1 ALAIN 20 juil 2010 à 9:56

    Un texte très dur !
    ARSENE GRISALI
    ****************
    tout comme la réalité Arsène ;)

  3. 2 Mel 20 juil 2010 à 15:55

    pas facile ce texte!
    dis-donc! cq’est fort et riche!
    continues ma belle Emy, avec tes mots et maux… ça adoucit parfois les miens!

    bisou

    ;-)
    ************************
    merci mel ;)
    j’espere que tu vas bien :)
    bibis ensolleillés

    Dernière publication sur Santé, Espérance et Pêche : MERCI

  4. 3 Mel 21 juil 2010 à 7:05

    j’ai 30 ans demain ! ouhaou

    Dernière publication sur Santé, Espérance et Pêche : MERCI

  5. 4 Eothain 28 juil 2010 à 22:29

    Salut !
    Excellent ce texte ! Dur et noir comme la vie … T’as tout compris, petite soeur. Sympa , l’accompagnement !
    **********************
    merci frerro !
    à demain à la soirée slam !!
    bibi

Laisser un commentaire


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life