• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Archives pour septembre 2009

A l’angle de ma rue

Il  y a deux s’maines à l’angle de ma rue, j’y ai croisé la Joie. J’lui ai dit : « Salut toi ! Tu m’as l’air en pleine forme, tu restes avec moi ? » Elle m’a répondu : « Ouai, mais après j’file j’ai plein d’choses à faire, mais j’te promets que je reviendrai. » Même partie, elle est restée un moment en moi, c’était cool quoi !

J’pensais qu’elle resterait pour longtemps encore, mais nan alors, à l’angle de ma rue, je l’ai attendue sans la revoir. Du coup, c’est son pote : l’Espoir qui c’est pointé. Il était là à m’consoler, à m’dire que mon chagrin c’était rien, qu’il fallait être patiente car la Joie elle reviendra. Depuis, c’est lui qui m’attend tout les soirs, j’aimerais bien l’envoyer s’faire voir mais ca s’rait lâcher l’affaire et j’sais très bien que ça va pas l’faire !

Alors réconfortes-moi, Espoir, tu vois bien que j’ai du chagrin ! Celui-là il est pas cool , il t’fout une boule à la gorge et te noie la vue ! J’y vois plus où sont les essuies-glaces ?! Mais la Tristesse prend ta place ! « Vas-y pleures ! Tu pisseras moins ! » Parce qu’en plus, elle se fout d’ma gueule !! Mais tu vois pas comment j’me sens seule ??

Ah oui … comment j’ai pu l’oublier elle ! Oh Solitude ! Tu fous en l’air ma quiétude et me donne des angoisses ! Putain tu fous la poisse ! C’est souvent que j’te maudis et qu’tu m’réponds : « Un être vous manque et tout est dépeuplé. » Ouai, c’est bon, on  l’a connait la chanson ! Et puis t’as pas l’impression de me rendre égoïste ?  « Moi j’veux ceci, moi j’veux cela. » Elle est longue la liste ! Dis, ça t’dirait pas d’aller faire un tour à l’angle de ma rue ? Histoire d’aller voir ailleurs si je suis plus ?!

Sans m’demander l’autorisation, à l’angle de ma rue, elle est revenue avec la Colère. J’lui ai dit un truc qui a pas dû lui plaire du genre : « T’es qui toi pour t’pointer comme ça ? », elle s’est exclamée : « Viens par là, j’vais t’aider à vider ton sac ! » Comme ennivrée, j’me suis laissée emportée et j’ai tout mis à sac. Au final, j’l'ai larguée, j’lui ai dit : « Z’y va dégages ! Avec toi, elles tournent pas les pages, tu m’sers à rien, c’est mon énergie que tu puises ! Regardes c’que tu m’épuises ! »

J’l'ai recroisée un peu après la Madame la Joie, mais elle était qu’autour de moi : « Mon coeur, mon amour » et gnagnagna !! T’aurais quand même pu passer m’voir ! Mais non ! T’as préféré m’laisser avec ton foutu pote l’Espoir. Moi j’dis qu’à force de croire, on fini par être vachement décu, mais il revient toujours … c’est dire qu’il est têtu !

C’est dingue tous les personnages qui peuvent d’un coup vous tomber d’sus à l’angle d’une rue ! Moi j’continue ma route – j’espère pas croiser l’Doute – j’finirai bien par la choper la Joie, et ce jour là, j’l'amadourai jusque chez moi comme un gosse avec des bombecs et rien qu’pour qu’elle s’tire pas, j’claqu’rai la porte d’un coup sec !


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life