Quelqu’un de bien

*J’entends souvent cette expression de la bouche de mes amis en parlant de moi (« Normal« , pensez-vous, ce sont mes amis. Mais rien ne les oblige à le dire). Bien que je n’en doutais pas, je me suis sentie valorisée. Et puis un jour, cette expression a été sous entendue par mes collègues et mon patron, voire même dite ouvertement pour ce que je suis et mon travail. Alors forcément, c’est motivant pour finir la période d’essai et décrocher le pompon.

« Quelqu’un de bien » … pfff ! Ca me fait marrer moi ! Comment pouvez-vous sous-entendre ces mots et me dire dans les jours qui suivent que je n’ai pas le poste ?? Ni moi, ni mon travail sont remis en cause, c’est juste « évolution de poste vers la compta, mais vous n’avez pas le profil. » Alors, expliquez-moi monsieur, sauf votre respect, où est le problème ? Il y a deux mois, l’immobilier pour moi c’était de l’inconnu et regardez-moi bien aujourd’hui, vous le dites vous-même, j’ai évolué, j’ai appris pas mal de choses. Et de la compta, j’en ai fait, c’est comme le vélo !!

Certes, je n’ai pas à m’en vouloir d’avoir été d’une certaine façon, ou d’avoir fait telle bêtise, c’est un poids en moins, mais un poids en plus car je ne suis pas retenue. Avouez que c’est rageant et totalement incompréhensible !! « Je ne me fais pas de soucis pour vous » ; « Tu es jeune » … BLABLAAAABLAAAAA ! Arguments à la con ! Je suis jeune et démerde … et alors ??!! Vos arguments ne tiennent pas debout. Oui, je trouve vite un boulot, mais est-ce une raison pour me consoler ainsi ? De toute façon, vos mots n’y feront rien … j’ai trop mal. Et puis lundi vous retournerez à votre boulot. Les derniers jours qui me restent à faire ? Je les fais en tirant la gueule, en trainant ma casserole, sans envie, aucune, de faire mon boulot ou de sourire et d’être embêtée, même gentillement. Sans vouloir vous vexer, laissez-moi pleurer en paix !

Pour une fois, j’étais à l’aise Blaise, bossant à mon propre rythme dans une boite où je me sens bien (sentais pardon) avec une bonne ambiance et quelques cons (parce qu’il y en a partout). « Je vous l’annonce un peu brutalement mais vous n’êtes pas retenue ». Bah oui, vous savez pas comment le dire, je vous observe et je vois bien que vous êtes embêté de vous séparer d’un élément comme moi (désolée si c’est prit pour de la vantardise, mais l’article porte bien son titre …), vous avez limite la larme à l’oeil car comme vous me l’avez dit, je suis quelqu’un à l’écoute, qui tente d’assimiler tout ce qu’on me dit, qui demande quand je comprend pas, qui a une grande volonté et une soif d’apprendre. Bref, quelqu’un que vous recommanderez puisque vous appuierez ma candidature à la CNAB si votre contact vous appelle.

Eh oui, il m’en est venu des choses, des pensées, des idées en une soirée, mais dis-moi, Anna Lee Soleil, te serais-tu plantée en beauté sur ce coup là alors que tout ce que tu as « vu » était vrai ; alors que vous êtes plusieurs à m’avoir prédit la même chose avec autant de détails ? Ou est-ce moi qui suis trop conne pour croire à ce genre de choses ?

Non, vraiment il faudra qu’on m’explique … Croyez-moi, il en faut du courage pour aller bosser encore deux jours sans verser une larme, et sourire à ceux qui ignore la nouvelle. Aller, plus que demain et lundi … excusez-moi, il faut que j’aille vomir …*

2 commentaires à “Quelqu’un de bien”


  1. 0 annie 25 juil 2008 à 18:05

    oui, t’a raison, c’est incompréhensible……tout va bien et pourtant…
    il a p’tre été influencé par des mauvaises personnes. va savoir. il te faut maintenant du courage pour surmonter ca, et garder l’espoir qu’il te rappelle.

  2. 1 Bruno 26 juil 2008 à 20:19

    C’est sûr que t’as raison, c’est vraiment n’importe quoi, en plus tu aurai pu tout aussi bien « évoluer » avec le poste puisque tu as déjà fait de la compta.
    Des fois faut pas chercher à comprendre, t’as des gens ça leur prend comme ça de faire n’importe quoi, après il va se dire mince j’aurais peut être dû la garder mais t’auras déjà un autre boulot

Laisser un commentaire


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life