Mon frère

Tu es né, j’avais 21 ans et t’en avais 20. Voui, je sais … bizarre ! Attentif, à l’écoute, une question, il a surement le bon conseil qu’il me faudra. Il n’a par contre jamais la réponse parce que je suis la seule à pouvoir prendre une décision. Je me fie souvent à ses premières impressions, et la plupart du temps, ca ne loupe jamais !

 

Ah, au fait ! Papa, Maman, j’vous ai pas dit ! Vous avez un fils ! Benjamin, instit en CM1/CM2, ne roule pas mais court aux randos, toujours là pour prévoir, rien qu’en m’observant, qu’un orage est sur le point de se pointer, et donc pour me calmer, présent aussi pour faire barrage entre les cailleras et moi dans les quartiers crégnos de la ville, faisant meme du sur-place pour m’attendre.

 

mon frere

 

Mais, pas la peine de tendre l’oreille, vous n’entendrez quasiment jamais son prénom de ma bouche. Le surnom que je lui donne est devenu pour lui comme une seconde peau. Meme pas besoin de se retourner pour savoir que c’est moi qui l’appelle ! Avec Frangin, c’est complicité et déconne assurées ! Surnom pour surnom, j’ai également le mien : « p’tite soeur », mais comment peux-tu m’appeler ainsi ? Je suis plus vieille que toi ! Bon ok, suis petite … lol voui je sais, c’est toi qui a un oeil sur moi emoticone

 

Que toutes celles et ceux qui me connaissent se rassurent, vous n’avez pas la mémoire qui flanche, je suis bien fille unique. Il y a simplement, dans la vie, des rencontres qui ne se font qu’une fois. Mais, comment je peux savoir ce que c’est que d’avoir un frère puisque je n’en ai pas ? Je le considère tout comme, il est là, qu’il fasse grand soleil, orage ou nuageux.

 

Est-ce la peine de te dire merci ? Je pense que tu l’as déjà bien compris de part cet article et ma facon de te le rendre. J’espère ne pas faillir à mon « devoir de petite soeur ».

 

Asta la vista Fréro

Et pour vu que ca dure ! emoticone

2 commentaires à “Mon frère”


  1. 0 Red Ben 20 juil 2008 à 23:44

    Tu sais que tu me ferais presque pleurer quand tu dis cela…
    J’ai donné ce surnom a trois filles au total dans ma vie. Tu es la troisième dans l’ordre chronologique, et surtout, tu es la seule pour qui je ne regrette pas de l’avoir fait. Tu es la seule a m’avoir démontré que j’avais raison.
    Cet article est pour moi une preuve de plus du fait que je ne vis pas pour rien.

    A la vie, à la mort, petite soeur!

  2. 1 Red Ben 15 jan 2009 à 0:11

    Lisant ceci six mois après, je retrouve courage dans l’adversité, et je pense qu’il est plus vrai que jamais que son courage c’est aux autres qu’on le doit; en tout cas, je sais à qui, en partie, je dois le mien lorsque j’en ai!

Laisser un commentaire


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life