• Accueil
  • > Archives pour juillet 2008

Archives pour juillet 2008

Pour que tu comprennes …

Parce que ces paroles sont aussi les miennes, j’espère que ce message sera plus clair que mes propres mots.

Léa Castel - Adieu Les Soucis

Tu dis que notre couple pouvait être idéal, mais sans efforts..
Tu t’attends à quoi ?
Dés qu’une fille passe plus d’attention sur moi, donc tes belles paroles,
C’est fini, tant pis

Bonjour les sorties entre amies, à moi les boîtes de nuit
Bonjour ma nouvelle vie, l’indépendance me sourit
Au revoir tes colères, tes problèmes qui me font tant de peine
Adieu les soucis, maintenant y’a plus de prise de tête

Laisse moi respirer, tu n’es plus l’homme de mes rêves
Laisse moi te quitter, toi et toutes tes galères

Laisse moi m’envoler, tu ne me fais plus peur
Laisse moi m’en allez, j’suis désolée mon cœur

Tu dis que notre couple était un conte de fée
Mais ce beau livre c’est toi qui l’a fermé
Dés le premier chapitre, des disputes au lieu de s’aimer
J’en ai assez c’est fini, j’men vais
Bonjour les sorties entre amies, j’veux me sentir libre
Bonjour ma nouvelle vie
, fini toutes tes cachoteries
Au revoir tes problèmes, tes colères qui me font tant de peine
Adieu les soucis, maintenant y’a plus de prise de tête

Laisse moi respirer, tu n’es plus l’homme de mes rêves
Laisse moi te quitter, toi et toutes tes galères
Laisse moi m’envoler, tu ne me fais plus peur
Laisse moi m’en allez, j’suis désolé mon cœur

Même si je t’aime, toi mon bel amant
Tous ces bons moments étaient comme dans mes rêves
Mais aujourd’hui tu ne bats plus de l’aile
L’envol est fini, je ferais ma vie sans toi..

Laisse moi respirer, tu n’es plus l’homme de mes rêves
Laisse moi te quitter, toi et toutes tes galères
Laisse moi m’envoler, tu ne me fais plus peur
Laisse moi m’en allez, j’suis désolé mon cœur

Je vide mon sac :

Alors … y’a quoi là dedans ?

  • des clefs sans porte clefs, celles de chez moi évidemment
  • un téléphone portable, mouai pas top comme modèle
  • un sourire, voui un pour aujourd’hui
  • des chewim-gum menthe, des fois que j’bouffe un truc en ville
  • mon portefeuille qui fait portemonnaie, c’est comme le sac de Mimie Mathy !
  • une grosse colère pour le boulot, attention tempete en vue !
  • un stylo, au cas où
  • une pince à cheveux, ca sert toujours,
  • une rancune énorme contre abdallah, non je ne suis pas butée, j’t'aime encore mais t’as joué au con
  • des papiers, pfff c’est quoi tout ca ? Hop, poubelle !
  • un bouquin, le tome 2 de l’amulette de samarcande … trop bien !

Bon, bein c’est déjà pas mal ! Aller vais boire un verre et lire mon bouquin !

Après coup …

moral.jpg

Quelqu’un de bien

*J’entends souvent cette expression de la bouche de mes amis en parlant de moi (« Normal« , pensez-vous, ce sont mes amis. Mais rien ne les oblige à le dire). Bien que je n’en doutais pas, je me suis sentie valorisée. Et puis un jour, cette expression a été sous entendue par mes collègues et mon patron, voire même dite ouvertement pour ce que je suis et mon travail. Alors forcément, c’est motivant pour finir la période d’essai et décrocher le pompon.

« Quelqu’un de bien » … pfff ! Ca me fait marrer moi ! Comment pouvez-vous sous-entendre ces mots et me dire dans les jours qui suivent que je n’ai pas le poste ?? Ni moi, ni mon travail sont remis en cause, c’est juste « évolution de poste vers la compta, mais vous n’avez pas le profil. » Alors, expliquez-moi monsieur, sauf votre respect, où est le problème ? Il y a deux mois, l’immobilier pour moi c’était de l’inconnu et regardez-moi bien aujourd’hui, vous le dites vous-même, j’ai évolué, j’ai appris pas mal de choses. Et de la compta, j’en ai fait, c’est comme le vélo !!

Poursuivre la lecture ‘Quelqu’un de bien’

Merveilleux week-ends

 

« Tu fais quoi samedi ? Et dimanche ? » voilà la question qui me revient souvent, et quand je ne sais pas, je compte rester chez moi me reposer. Mais au final, il se termine toujours plein de bonheur et bien rempli … Pour quelqu’un qui n’avait rien de prévu.

Celui-ci a très bien commencé. Parée à sortir pour aller au roller, la voix de ma voisine retentie derrière la porte d’entrée de l’immeuble. Avec hâte, j’ouvre et lui dit bonjour. Je m’empresse de serrer sa toute petite dans mes bras qui me reconnait de suite, me réclame d’entrée les yeux qui pétillent et me montre ainsi qu’elle ne m’a pas oubliée malgré ces longs mois d’absence. C’est avec plaisir que je caline la grande qui ne veux plus me lâcher … Je remercie ma voisine pour le pardon qu’elle m’accorde, car pardonner est tout un art. Moi-même dans ma vie, je n’ai pardonné qu’une fois et je serai incapable de renouveler l’expérience …

Car je maudis une personne

Poursuivre la lecture ‘Merveilleux week-ends’

Mon frère

Tu es né, j’avais 21 ans et t’en avais 20. Voui, je sais … bizarre ! Attentif, à l’écoute, une question, il a surement le bon conseil qu’il me faudra. Il n’a par contre jamais la réponse parce que je suis la seule à pouvoir prendre une décision. Je me fie souvent à ses premières impressions, et la plupart du temps, ca ne loupe jamais !

 

Ah, au fait ! Papa, Maman, j’vous ai pas dit ! Vous avez un fils ! Benjamin, instit en CM1/CM2, ne roule pas mais court aux randos, toujours là pour prévoir, rien qu’en m’observant, qu’un orage est sur le point de se pointer, et donc pour me calmer, présent aussi pour faire barrage entre les cailleras et moi dans les quartiers crégnos de la ville, faisant meme du sur-place pour m’attendre.

 

mon frere

 

Mais, pas la peine de tendre l’oreille, vous n’entendrez quasiment jamais son prénom de ma bouche. Le surnom que je lui donne est devenu pour lui comme une seconde peau. Meme pas besoin de se retourner pour savoir que c’est moi qui l’appelle ! Avec Frangin, c’est complicité et déconne assurées ! Surnom pour surnom, j’ai également le mien : « p’tite soeur », mais comment peux-tu m’appeler ainsi ? Je suis plus vieille que toi ! Bon ok, suis petite … lol voui je sais, c’est toi qui a un oeil sur moi emoticone

 

Que toutes celles et ceux qui me connaissent se rassurent, vous n’avez pas la mémoire qui flanche, je suis bien fille unique. Il y a simplement, dans la vie, des rencontres qui ne se font qu’une fois. Mais, comment je peux savoir ce que c’est que d’avoir un frère puisque je n’en ai pas ? Je le considère tout comme, il est là, qu’il fasse grand soleil, orage ou nuageux.

 

Est-ce la peine de te dire merci ? Je pense que tu l’as déjà bien compris de part cet article et ma facon de te le rendre. J’espère ne pas faillir à mon « devoir de petite soeur ».

 

Asta la vista Fréro

Et pour vu que ca dure ! emoticone

14 juillet 2008

« Allô, Sam ! On va voir le feu d’artifice lundi ? » Il répond : « Ok », c’est cool, une sortie de prévue. On devait etre deux, puis on est devenu trois avec Aurélien et on a terminé à 11 personnes ! emoticone Voui, autant que ca : Sam, Bruno, Mabrouk, Thomas, Franck, Frangin, Fanel et sa copine Lili, Steph et sa copine aussi.

On rigole, on picole … hein ?! Bah qu’est-ce que j’ai dit ? C’était franchement cool emoticone

14 juillet 2008
Album : 14 juillet 2008

5 images
Voir l'album

Mais parce qu’il y avait trop de vent, le feu a été annulé puis finalement maintenu avec 1/2 heure de retard. 23h45, on en avait marre de poiroter alors on a décidé de partir. Vous savez, quand vous attendez le bus et que vous avez envie d’en griller une, vous etes hésitant(e) parce que c’est toujours quand on l’allume que le bus arrive. Eh bien, là c’était la meme situation … On décide de partir et arrivé à 5 min de la voiture, ca commence à péter dans tous les sens. Frangin me jette un regard intérrogateur, je répond oui à la question qu’il se pose … courir pour voir le feu ? On a piqué un sprint pour voir le spectacle. Trente minutes de bonheur ! A ce moment là, j’ai de nouveau 10 ans, entourée de mes amis j’admire le spectacle et j’en gobe les mouches ! emoticone

Au boulot le lendemain, beaucoup ont dût dormir debout, mais on savait pourquoi ! Merci à tous et toutes pour cette soirée, encore un moment que j’inscris dans ma mémoire et par écrit ! emoticone

« Allô Mademoiselle, Police Nationnale »

C’est qui, c’est quoi qui me tire de ma grasse mat ? La tete dans l’cul, je décroche le téléphone. « Police Nationnale » … putain mon sac à main ! « On a retrouvé vos papiers d’identité et votre portefeuille ! » Avec un brin d’espoir, je demande s’ils ont retrouvé mon sac à main avec tout le reste dedans : mon telephone portable, mon ipod. La réponse est non, bien évidement. J’aurais put sauter de joie à l’idée de retrouvé mes papiers, mais un sentiment de colère, de tristesse et d’angoisse m’envahi. Oui, on a retrouvé une partie de mes affaires, mais ca reste un vol (pour pas dire un autre mot).

Chaque jour, des objets me rappellent que mon sac a été volé : le telephone portable que j’ai acheté dernièrement, la pochette qui me servait de porte-monnaie … Et au moment de partir de chez moi, jme dit qu’il me faut ma carte d’identité, au cas où … ah bein oui, mais on me l’a volée.

Mon comportement a changé envers tous et toutes, je suis méfiante. Comment ne pas l’être après ça ? Franchement, c’est quand on l’a vécu qu’on comprend ce qu’ont vécu les autres. Et je ne le souhaite à personne.

A ce jour, je ne dirais qu’une chose : profitez des moments présents !

« Alors Emy, quoi d’neuf ? »

Beaucoup se le demande … emoticone

Un mois et demi de boulot en tant que standardiste dans un cabinet de syndic de copropriété (c’est la classe de dire ca, hein ?! Moi j’trouve que ca sonne bien !), et j’attends que mon patron m’accorde le cdi (que j’espére avoir grandement !). Mais pour ca, il faudra attendre encore deux semaines … halala ! C’est long à y penser comme ca ! emoticone

J’m'y sens bien dans cette boite, bonne entente (bon ok, y’a une exception … comme toujours), j’ai le contact avec l’extérieur et j’aime ca. C’est pas toujours « bonheur » mais ca me plait. Et puis maintenant, je connais un peu l’immobilier et j’me débrouille plutôt pas mal alors que j’y connaissais rien ! J’suis fière d’y arriver, fière d’expliquer à ceux et celles qui me le demande ce qu’est une copropriété ou la différence entre un copropriétaire et un propriétaire … C’est là que je vois que j’ai acquis bien des connaissances et un langage bien barbare pour certain(e)s.

Mais mon boulot, ca se résume à quoi ?! Eh bien, je dispache la paperasse : courrier, fax, accusés de réceptions, retour de courrier, messages vocaux ; je répond au téléphone l’aprés midi et j’accueille les gens. Et parfois, c’est comique, ca va de la petite plaisanterie au grand délire alors qu’on ne se connait pas, au compliment du genre : « vous vous débrouillez bien meme si vous etes nouvelle », « vous etes bien aimable ». J’espère que ce genre de compliments, venant de personnes parfois très haut placées, remontent aux oreilles du big boss …

« Et à part ça ? » emoticone aaaaah ! Vous voulez savoir hein ?! emoticoneEh bien, tout va bien. Voui, je sais, je répond à coté de la plaque, mais allez savoir, c’est peut etre fait exprès ! emoticone Mais j’peux vous dire qu’il y en a beaucoup qui me rappellent … voui voui, vous avez bien lu, j’ai écrit RAppel ! Mais … héhé ! Ils peuvent toujours croirent au Père Noël ! emoticone


MON GROUPE DE SLAM FACEBOOK :

Sélectionnez le lien, copiez-le :

https://www.facebook.com/groups/Louenaslams/280372088690395/?notif_t=like

Et collez-le dans une nouvelle fenêtre pour pas perdre la page du blog :)

N'hésitez pas ! Demandez à rejoindre le groupe ! Je vous acceuille avec plaisir ! Un clic ne coûte rien ;) Bonne visite !!

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermer nos gueules » slamarseille

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Hanitra |
pas d'histoires entre nous |
journal de la guenon du bou... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslivrespreferees
| sandys6
| Because the words are my life